21
Mai
Audrey1

Cette semaine je monte un peu les belles pentes lyonnaises pour faire escale à Twig 7, boutique d’objets et mobilier vintage toute cosy, véritable mine d’or pour tout chercheur de bureau racé et fonctionnel.
L’un des tenanciers de la boutique m’accueille, Monsieur Stéphane Jambon, digne représentant de la southwest touch, reconnaissable entre tous avec sa gouaille, sa voix rocailleuse et sa barbe soigneusement taillée. Le gars s’y connaît, te fait naviguer entre de sublimes fauteuils, des enfilades scandinaves à regretter d’habiter dans un 40 mètres carrés et des bureaux qui te mettent les yeux en forme de coeur, et qui font que tu veux juste trouver l’excuse suprême, le mantra imparable, qui justifiera le cramage de carte bancaire. Parce que là, c’est sûr, ton vieux machin Ikea, tu n’en veux plus, et tant pis si tu dois te débarrasser de ton lit par manque de place et dormir sous ton nouvel et bien aimé bureau.
En plus de te faire baver avec son mobilier la classe, le loustic revendique un goût musical hors pair qu’il fait partager en trimbalant ses vinyles où tu voudras bien le rincer en bières et argent de poche. Et là, Jambon se transforme en Ta Mère La Punk, avec un seul mot d’ordre : Great songs for fucking parties, WE’RE NOT FUNK WE’RE PUNK.
Tu veux plus d’infos, organiser une bar mitzva ambiance stoner, va liker sa page facebook, là, juste ou viens siroter quelques bières ce jeudi soir au Trokson, tu pourras voir l’énergumène en action, accompagné de sa co djette préférée, un duo de choc qui arrive à te lever un danceflloor en moins de deux!

 

Audrey V., reporter pour Bureaubureau

 

 

audrey2

audrey3audrey4fuckTWIG 7

 

Photos : Loïc Benoit

Bureaumaton

Simple pièce ou table en bois, lieu d’échanges ou rectangle à idées, les espaces de travail ont considérablement évolués ces derniers temps. Si certains sont devenus virtuels ou portables, d’autres résistent encore. Murs tristes ou cactus fleurissants, horizon montagneux ou cloisons fissurées, chaque bureau est unique. Il est pour nous un précieux foyer, pour nos projets et par conséquent les vôtres.
C’est pour ces raisons que nous avons demandé à des musiciens barbus, des illustrateurs cosmiques, des labels illuminés (et bien d’autres) de nous envoyer une photo de leur bureau. Une astuce pour en découvrir un peu plus sur cet espace réservé et son propriétaire.
Une nouvelle visite chaque mardi.

Newsletter

Articles les plus vus