12
Nov
nov-bb

J’avais le métro pas tranquille à l’époque. Ce jour-là j’étais particulièrement flippé. Les gens autour avaient l’air de s’en foutre complètement eux. Y avait un chat en boîte qui miaulait vaguement aux pieds d’une mamie. Devant la porte, un mec faisait un Rubik’s cube à fond la caisse sans regarder. Ça a freiné d’un coup entre deux stations et le métro s’est arrêté. J’ai prié pour que la lumière s’éteigne pas. La lumière s’est éteinte. Le chat a arrêté de miauler. J’ai essayé de pas réaliser tout de suite qu’on était sous le Rhône les gars, mais ça a pas marché. J’ai dézoomé et j’ai visualisé un mini-moi dans un mini-métro coincé entre les entrailles fumantes de la terre et des millions de litres d’eau douce. Mon cœur a commencé à faire ses cartons.


La lumière s’est rallumée et le métro est reparti. Le chat a remiaouté en voyant que le mec avait tout bien rangé son Rubik’s cube malgré le noir. Ça faisait un an qu’on avait volé mon vélo : je commençais à prendre du bide, nan ?

Le nouveau western

Aurélien bricole tous les mois une micro-nouvelle avec des morceaux de lui et des bouts de nous. Un western moderne en mille épisodes, sans colt ni cheval mais avec une pompe à vélo et une clé USB toujours trop petite.
Nathalie gribouille une illustration en parallèle avec tout ce qui lui tombe sous la main… et le tour est joué : vous trouverez la version papier de nos cartes postales dans les lieux qu’on aime à Lyon, chez Bureaubureau ou encore dans les poches des auteurs qui seront toujours prêts à vous en refiler quelques-unes.

Newsletter

Articles les plus vus