19
Mar
lefeusacré548

« Le Feu Sacré, c’est une chanson des Ramones ou de Black Flag. Courte, agressive et chantée sachant qu’on sera peut-être mort demain. »

 

Cette confession de Fabien, le directeur de publication du Feu Sacré, au magazine lyonnais L’Incontournable, est un bel hommage à sa génération. Elle résume parfaitement ses intentions : refuser le gris et l’ennui, agir et surtout ne pas attendre que quelqu’un d’autre le fasse -peut être- à votre place. Une théorie qu’il met en pratique depuis de nombreuses années déjà. Fin 90, il lance son label Molaire Industries (rebaptisé par la suite Waiting For An Angel), crachat punk-hardcore avec lequel il sort sur vinyles ou CDs des disques d’Amanda Woodward, Envy ou encore d’Unlogistic. En 2007, il crée la maison d’éditions Black Cat Bones, branchée illustrations (Creve ! de Jean  Luc Navette et Je Suis Monsieur Tout le Monde de Jorge Alderete), qui devient par la suite un café et un lieu d’expositions à Puebla de Zaragoza au Mexique où il s’expatrie quelques temps.

Mais Fabien a plus d’un poil (ou deux) à sa moustache! Rédacteur ciné (son autre passion) pour Noise Magazine et Le Courrier, organisateur d’expositions à Lyon, il se nourrit d’images et de lectures, préparant déjà la suite.

Ce Feu Sacré, déclenché en 2011, est alimenté par une envie spontanée de publier des livres que les autres n’éditent pas ou plus. Si la première brûlure, Hiver sur les continents cernées, compile des textes désormais introuvables du singulier F.J. Ossang (écrivain, poète, chanteur et fondateur des Messageros Killer Boys) parus dans la revue CEE entre 77 et 79, leur second ouvrage, Traum : Philip K. Dick le martyr, est un essai passionné et remarqué d’Aurélien Lemant sur l’auteur de SF (Ubik, Blade Runner, etc.). Preuve que cette maison d’éditions n’est touchée que par les mots.

Les prochains projets sont encore confidentiels mais un roman du sulfureux Jeans Louis Costes est, quant à lui, déjà annoncé. En attendant, FEU SACRÉ, brûle, brûle, brûle. Sacré Fabien!

 

http://www.lefeusacre-editions.com

 

Par Rémi


 

lefeusacrélivre
lefeusacréebyBOZtschudi548




Bureaumaton

Simple pièce ou table en bois, lieu d’échanges ou rectangle à idées, les espaces de travail ont considérablement évolués ces derniers temps. Si certains sont devenus virtuels ou portables, d’autres résistent encore. Murs tristes ou cactus fleurissants, horizon montagneux ou cloisons fissurées, chaque bureau est unique. Il est pour nous un précieux foyer, pour nos projets et par conséquent les vôtres.
C’est pour ces raisons que nous avons demandé à des musiciens barbus, des illustrateurs cosmiques, des labels illuminés (et bien d’autres) de nous envoyer une photo de leur bureau. Une astuce pour en découvrir un peu plus sur cet espace réservé et son propriétaire.
Une nouvelle visite chaque mardi.

Newsletter

Articles les plus vus

clappingbureau angela portrait lefeusacré548 damonsanscontour