21
Mai
damon

Un été brûlant. À travers les murs de son appartement, Amen Dunes entend chaque jour la même musique. Trois titres inconnus de musique éthiopienne qui s’échappent de la pièce voisine. Quasi hanté par ces notes, il décide de les apprendre une par une et d’en faire un disque, Ethio covers. Un 45 tours où il reprend à sa manière ces trois merveilles africaines.

Comme une dépendance que l’on aimerait transmettre à chaque personne que l’on rencontre, ce disque ne m’a quasiment pas quitté depuis sa sortie en 2012. La nostalgie étire peu à peu la peau des ténèbres, l’écho de sa voix s’écrase contre des vagues de guitare. Chaque os, chaque neurone entre en transe.

Derrière ce pseudonyme un peu étrange se cache en réalité Damon MacMahon. En 2006, fatigué du microcosme new-yorkais, il fuit la grande ville pour s’installer dans une cabane au nord l’état de New York. De cet enfermement et de cette solitude en ressort un premier album magnifique, Dia, qui sortira en 2009 sur le label Locust Music.Il s’expatrie ensuite quelques années en Chine où il enregistre ce coup-ci Murder Dull Mind, un disque plus dépouillé, frôlant parfois le silence.
Depuis son retour à New York, Damon a enregistré Through Donkey Jaw, un album toujours aussi inspiré et qui l’impose comme l’un des grands noms trop méconnus de ce qu’on pourrait appeler la « weirdo-psyché-folk ». Et encore, c’est si réducteur.

C’est pour diverses raisons que nous lui avons demandé de nous préparer une mixtape spéciale musique africaine. La plupart des morceaux qu’il a choisi proviennent de cassettes sans titre, d’où le manque d’information. Dommage mais cela ne vous empêchera pas, tout comme nous, de l’écouter en boucle.
 
 
Site : Amen Dunes
  

  

Le nouveau western

Aurélien bricole tous les mois une micro-nouvelle avec des morceaux de lui et des bouts de nous. Un western moderne en mille épisodes, sans colt ni cheval mais avec une pompe à vélo et une clé USB toujours trop petite.
Nathalie gribouille une illustration en parallèle avec tout ce qui lui tombe sous la main… et le tour est joué : vous trouverez la version papier de nos cartes postales dans les lieux qu’on aime à Lyon, chez Bureaubureau ou encore dans les poches des auteurs qui seront toujours prêts à vous en refiler quelques-unes.

Newsletter

Articles les plus vus

clappingbureau angela portrait lefeusacré548 damonsanscontour