15
Mai
Des murs sont tombés. ON/ OFF, les interrupteurs fonctionnent. « Tu veux la mettre où l’imprimante ? », on s’y voit déjà. Les folles couleurs disparaissent, le chantier avance, avance, avance. Le peintre est arrivé.
 
Mi machine à peinture mi moulin à paroles, ce peintre est un sacré personnage. L’accent du sud, des anecdotes en rafales, le coeur sur la main, il est capable de réaliser en 2 semaines, au lieu de 4, un chantier de 200 m2. Un vrai défi pour n’importe quel amateur de pinceaux. Son secret : dormir sur les lieux où il travaille. Notre nouvel ami s’est donc installé dans notre local pour 15 jours. Lit de camp, seau à enduit, réchaud, échafaudage, peintre le jour, « squatteur » la nuit. Mais rassurez-vous, c’est un choix de sa part, sa façon de travailler. Un personnage atypique, haut en couleurs, comme les paysages de sa région, du côté de Nîmes, qu’il se plait tant à dépeindre.
 
On a pris quelques photos à l’aide de nos téléphones intelligents mais promis on en postera de belles une fois le chantier terminé. On en profitera également pour vous présenter nos « colocataires ». Rendez-vous début juin ! On a hâte !

 

 

bureau1 bureau3 bureau4 bureau5 bureau6 bureau7

Newsletter

Articles les plus vus